le Sourméné
Nom de parcelle d’origine bretonne mais rétif à l’analyse.

Peut-être à décomposer en sour-, variante du préfixe soul- ou sul- équivalent au préfixe français sur- (cf. les bretons soulwerzh, survente (nom vannetais), sulalaouret, doré, ou sulbedenn, imprécation, malédiction, exemples tirés de l’introduction au dictionnaire français-breton de Vallée), et en méné pour meineg, pierreux. Le sens en serait alors lieu surabondant en pierres.

On ne voit cependant pas pourquoi la finale -eg aurait exceptionnellement évolué en .