la Roulette
C’est l’emplacement actuel du cimetière. Les Loudéaciens ont d’abord été enterrés sur l’actuelle place Notre-Dame, puis le long du boulevard des Priteaux. Ce n’est que le 12 juillet 1840 que Mr Élie put bénir le cimetière de la Roulette, après avoir été dispensé la veille par l’évêque de St-Brieuc qui se trouvait à Mûr de l’obligation d’accompagner les corps des fidèles trépassés "vu l’exposé qui nous a été fait de l’éloignement du nouveau cimetière à Loudéac"...

Quant au lieu-dit, une vieille lande de 24 hectares, il tire peut-être son origine d’une ancienne auberge où l’on aurait joué à la roulette. Mais sans doute pas la roulette russe...

Voir aussi à Cure-Bourse, à la Finvalle et au Violon.