Ricadeux
Semble devoir se décomposer en ri et Cadeux. On connaît en effet de nombreux noms de lieux formés sur ce patron : Rigonan à Taden (22) - avec mutation de l’initiale de Konan ou Conan, Rimaison à Pluméliau (56) - où l’on croit reconnaître le nom Muzon ou Mézon (voir à Trémuzon), Ricamus à Trigavou (22) ou Riquamus à Plestin-Trégivou (22), Ricourtel à Ploermel (56), Rigolet à Plumaudan (22), Rigouriou à Pluzunet (22), etc. On trouve aussi à Davidstow en Cornouailles insulaire un lieu-dit Tredwen qui se nommait Riguen en 1084.

Mais alors que ce dernier est décomposé outre-Manche en ri-, de res, fort, retranchement (cf. Retz), et Guen, nom de personne signifiant blanc, brillant, on préfère ici faire dériver ces ri- du breton run, colline, tertre, du vieux-breton runt, sommet, à rapprocher du gallois moderne rhwnt.

On dispose d’ailleurs d’une autre série de noms de lieux composés de ru- et d’un nom de famille : Rubriant à Pommerit-le-Vicomte, Rugadou à Ploubezre, Ruguezennec à Plouaret, à comparer aux Run Guezennec et Run David de Plouézec (tous ces exemples en 22).

Cadeu représente une forme gallèse de Cado(u), d’un radical vieux-breton cat, combat. Un lieu-dit similaire se présente à St-Jacut-du-Méné (22), Rucadieux.