le Puits Janzé
À l’angle autrefois formé par les anciennes routes de Grâce et de Moncontour se trouvait un puits, propriété au siècle dernier du baron de Janzé, député de Loudéac dont le château occupait l’emplacement de l’actuelle école privée Ste-Anne, rue de la Chèze (signalons aux mauvais esprits qui ricanent bêtement qu'il possédait également le terrain des Livaudières... Si on ne peut même plus ricaner en paix !)

Il fit don du puits et du terrain à la ville qui y fit installer successivement trois éoliennes, destinées à pomper l’eau. La dernière est encore dans la mémoire de nombreux loudéaciens, n’ayant cessé de fonctionner qu’aux lendemains de la guerre 39-45.