le Point du Jour
Ce village, qualifié de récent au début du siècle, n’apparaît en effet jamais dans les registres paroissiaux. Datant donc vraisemblablement du XIXème siècle, il tire son nom de sa situation relativement élevée et de son exposition au sud. D’autres bâtiments ou villages de cette époque sont ainsi nommés : à St-Samson, St-Gonnery, Tréhorenteuc ou St-Jean-Brévelay dans le Morbihan, à Pordic, St-Julien, Trigavou ou au Vieux-Bourg dans les Côtes-d’Armor par exemple. Le Soleil Levant, comme à St-Avé (56), serait une variante plus moderne de ces Point-du-Jour.

La ville la plus orientale de Grande-Bretagne, Lowestoft, a inscrit sous ses armes la devise Point-du-Jour. Selon l’inévitable recteur le Bris aurait pour équivalent "mar-en-dé" en breton, peut-être erroné pour tarzh an deiz, "tarh en dé" dans l'ortographe vannetaise de l'époque.