Plaisance
Ce lieu-dit apparaît dès le 1 juin 1628 dans les registres de Cadélac et semble avoir été une seigneurie : elle ne figure pourtant pas dans la Réformation de la Noblesse de l’Evesché de St-Brieuc de 1513 pour la paroisse de Cadélac. Mais elle est sans doute de création plus tardive comme semble l’indiquer un acte de baptême de Cadélac du 16 mars 1632 qui a la Ville Neuve Plaisance. Voir la Ville-Neuve.

Si Plaisance était bien une terre noble, on peut alors en rapprocher le nom de la devise des Rohan - ou plutôt d’une de leurs devises, car ils en avaient d’autres - qui était justement Plaisance. Pour L. Turmel, Plaisance était "la devise de Porhoët". À Mûr-de-Bretagne (22), à côté de la chapelle Ste-Suzanne dont ils étaient prééminenciers, les Rohan possédaient aussi un petit château appelé Plaisance pour le même motif.