Kersuguet
J’ignore totalement d’où vient et ce que signifie ce suguet.

On peut malgré tout raisonnablement penser que Carsugat en Hillion (22) en est un doublet plus archaïque,'car' étant l’indice d’une francisation plus rapide. Faudrait-il alors rapprocher ces deux toponymes de Persugat au Haut-Corlay (22) ou de Truzugal en Louannec (22) ? La forme Carsugat implique une ancienneté incompatible avec une dérivation du nom Dugast - un saint Dugast est honoré à Plumelec (56), car antérieure à l’époque où l’on commence à écrire les mutations. Cette mutation aurait-elle été possible que nous pourrions évoquer des noms de lieux tels le Bois Duguet à Sérent (56), le d initial se changeant en z après ker, nom féminin, et l’écriture commençant à prendre les mutations en compte vers le XVIème siècle. Mais, outre le rapport probable avec Carsugat, nous avons déjà vu l’exemple de Kerd(h)ervé devenu Kerzervé en zone bretonnante et resté non muté à Loudéac. Faut-il alors se retourner sur les Prézégat (St-Nazaire, 44) ou Ranzegat (St-Molf, 44) de la région guérandaise ?....

On pourrait tout autant faire appel à d’autres formes plus ou moins éloignées (ex. Port-Siguet au Croisic (44) ou Lissiguet à St-Caradec-Trégomel (56)), aucune n’étant sûre ni même satisfaisante. De plus Guersuguet apparaît sur la carte de Cassini, suggérant un premier élément gwern et non ker...

Voir aussi les Étoupes et les noms en 'ker'.