Kerguénée
Signifie le village du nommé Guennec, du vieux-breton Uinnoc, de la racine Uinn, gwenn en breton moderne, avec le sens de blanc, béni. Un saint Winnoc était fils du roi Judicaël ; né en Petite Bretagne en 627, il eut trois frères : Inguenoc, Madoc et Cadanoc. Ce nom propre pullule dans les noms de lieux composés.

Citons Kervenoc à Plougonvelin (29), Kerguénée en Kervignac (56), Kerguénec à Guérande (44), Carguémetz à Plessé (44) - qui sécrivait Carguénay en lan 1562 et quon peut sans doute rapprocher de la graphie Kerguenez du village loudéacien sur la carte de Cassini, Plougeuneuc à St-Pierre-de-Plesquen (35), Pleugeuneuc (35) ou bien encore Longuénée à Issé (44) pour Languénée.

Voir aussi les noms en 'ker'.