le Gros Feu
D’après le recensement de 1846, vers la Tour-Nizan ou la Noë-Blanche (1 maison ; 1 ménage ; 5 individus).

Voir aussi à Sous-le-Feu et au Feu du Breil.