Ganland
S’écrivait plus souvent sans d final autrefois (voir par exemple les registres loudéaciens au 9 Novembre 1649).

Je n’ai aucune explication évidente à proposer pour ce nom et la forme erronée qu’on peut lire sur la carte de Cassini - Gaulam - n’est d’aucun secours. On peut cependant risquer un rapprochement avec le vieux-breton Guinlann, terrain à vin, vignoble.

Voir aussi aux Croix, aux Loges de Ganlan et au Guignon.