le Four-Cangan
Mentionné dans les recensements passés (par exemple en 1846 : "une maison, un ménage, 4 individus"), le four Cangan est situé aux abords de la forêt. Ce four dépendait peut-être des seigneurs de la Beslière.

Quant à 'Cangan', je n’ai aucune explication à fournir, à moins qu’il ne s’agisse d’une variante de Caingamp (cf. ce mot).