Château-Thuriau
Le terme château désigne souvent en Bretagne un simple manoir. L’orthographe de celui-ci a subi bien des aléas au cours du temps : Châtiauturiaux au recensement de 1841, Château-Thuriaux dans celui de 1846, devenu Château Taureau en 1856 et Château Torreau en 1861 !

La vie de saint Thuriaf, ou Thuriau, ou Thurien, mort évêque de Dol le 7 Juillet 709, nous est connue par la Vita Prima Turiavi, provenant de ce monastère de Dol. Elle le déclare originaire du Porhoët, quoiqu’un almanach récent le donne natif de Lanvollon, et mort le 13 Juillet 749. Patron de Berric, Crac’h, Landivisiau, Plogonnec, Plumergat, Quintin, St-Thurial ou St-Thuriau se fête le 14 Juillet (pas de veine...). Avant la mode des défilés belliqueux et du pétard-disco se fêtait autrefois à cette même date en Haute-Bretagne la saint Bonaventure, patron des tessiers ou tisserands.

Mentionnons enfin entre mille autres St-Uriac de Corseul (22), anciennement écrit Teuriau, et St-Thuriau à Plélo (22).

Voir aussi à la Ville-Trumel.