le Château
"Jusqu’au début du siècle dernier, on montrait à l’embranchement de la rue de Moncontour comme étant l’antique rendez-vous de chasse autour duquel se sontpeu à peu agglomérées les habitations de la ville, un vieil édifice qu’on appelait le Château et qui a été brûlé en 1803".
Ogée in Dictionnaire...

Ceci corrobore parfaitement et la tradition et le résultat de recherches récentes qui veulent que Loudéac ait d’abord dépendu de Cadélac, la paroisse primitive : le bourg ne s’est développé qu’autour du château, sans doute non loin de l’ancienne voie romaine restée longtemps en usage. Ce château est mentionné dans un mémoire de Jean II de Rohan en 1479. Le 12 mars 1629, la Cour de Bretagne envoie le commissaire François d’Aubigné à Loudéac y voir "une maison appelée ordinairement le château de Loudéac ". En 1779 le duc de Rohan en est toujours propriétaire. Il n’en subsiste aujourd’hui aucune trace [*].
[* renseignements tirés de Châteaux et manoirs des Rohan, Charles Floquet, éd. Y. Salmon, Loudéac, 1989]