les Bots
Fréquent dans la région, bot signifie en breton buisson ou bosquet, et souvent demeure ou refuge en toponymie (voir à Beau Fleury). L’emploi du pluriel est assez curieux ici ; bizarre aussi la forme du cadastre de 1829 : et bots. Est-ce un essai de transcription de l’article vannetais er ?

Notons enfin s’il est permis que l’ancienne carte dite de Cassini porte quant à elle la forme Lesbos.

Voir aussi à Cadélac.